La pompe à compression rectiligne : un procédé unique...

Pomper le lait de chaux

Depuis près de 40 ans, les pompes PCR transfèrent du lait de chaux, dont la densité par litre peut varier de 100 à 600 grammes.

Notre proposition va dépendre de votre installation, de ses contraintes et de vos besoins comme le volume d’eau à traiter par exemple.
Le montage le plus courant est le suivant : La pompe aspire le lait de chaux dans une cuve équipée d’un mélangeur, soit par piquage direct (pompe en charge) soit à l’aide d’une canne (col de cygne).

La pompe refoule le lait de chaux dans une tuyauterie (plutôt souple, spirabel) jusqu’au réservoir d’eau à éclaircir.
Nous préconisons des manchons raccords cannelés afin d’éviter toute prise d’air. Le débit (donc la vitesse) de la pompe est piloté automatiquement par une platine de fréquences, située en général dans l’armoire électrique de commandement de la station. Cette platine de fréquences est connectée à un PH mètre, mesurant la dureté de l’eau. La fonction « reverse » de la platine de fréquences permet l’inversion du sens de la pompe, de nettoyer l’ensemble du réseau et d’éviter tout risque de décantation en cas d’arrêt prolongé de l’installation.